Un Noël responsable

détail grange1

Un Noël responsable

Je me suis demandé comment faire des choix responsables à tous les niveaux pour Noël (où pour une autre fête) sans faire disparaître la magie. Chacun à sa propre vision d’un Noël magique. Pour certains, ça se passe à la messe de minuit, lors des chants magnifiques (ça me fait pleurer chaque fois). Pour d’autres, ce sont les repas copieux, les bons vins, les soirées passées sous le sapin près du foyer. C’est agréable de rendre cette fête, ou plutôt la période des fêtes, romantique.

Pour ma part, la magie de Noël se vit lorsqu’un arbre embaume la maison décorée de lumières et d’objets accumulés au fils des ans. La magie se vit aussi par la musique que je mets sans cesse durant la période des fêtes. Chaque soir devient pour moi un moment magique avec mon fils.

Le reste de l’année, ma maison est simplement décorée de cadres et de fleurs, mais à Noël, je laisse cette célébration m’envahir complètement.

Lorsque vous venez chez moi durant le mois de décembre, vous verrez que ma famille est en production chaque soir. Récolte de branches pour le centre de table et les pots de fleurs, production de sablés, de chocolats, de cartes, calendrier de l’avent, décorations, pâtés, granolas maison, paniers bien remplis à offrir à tous les membres de la famille…

Emballer chaque cadeau de façon unique, c’est magique pour moi. Lorsque je mets de l’effort et de l’amour dans un présent ou lorsque celui-ci est bien réfléchi, je suis très heureuse de voir l’autre personne le déballer. Je me trompe parfois et je n’ai pas toujours le temps de trouver la perle rare, mais lorsque j’ai l’impression d’ouvrir mon portefeuille juste pour me débarrasser d’une tâche, je ne suis jamais très heureuse, donc je ne le fais plus depuis quelques années.

Le plus difficile est souvent la préparation, le temps… Bonne chance si vous voulez acheter le cadeau parfait à tout le monde! Depuis plusieurs années (et je remercie Lucie et Colin), j’offre des paniers-surprises. Vous connaissez tous ma passion pour la cuisine, alors j’en profite pour partager avec ceux que j’aime des cadeaux gourmands que j’ai préparés. Ça tombe bien parce que mon chum partage aussi ma passion. Dans mes paniers, il y a toujours une magnifique carte faite par mon fils. Puis il y a de petits à côté, ceux qui sont directement liés à la personne, ceux qui sont réfléchis. Je me laisse le choix d’en mettre ou pas (je n’achète pas simplement pour acheter).

granola agrume choco

Mais tout ça, est-ce responsable?

À mon humble avis, oui. Mais est-ce que c’est assez? Probablement pas.

Cette année comme pour les années à venir, compte tenu de ma collaboration avec Équiterre et mon souci de l’environnement, j’ai décidé d’en faire un peu plus. J’espère que cela vous donnera des idées.

Pour accompagner mes cadeaux gourmands :

  1. Si j’ai quelque chose à acheter pour gâter, par exemple, ma maman ou mes belles-sœurs, j’achèterai local. Ce qui signifie que j’irai à la Souk, au Salon des métiers d’arts, chez un potier de Montréal, chez un joaillier de Montréal, etc.
  2. Offrir un service à chacun et l’ajouter sous forme de coupon dans les cartes de Noël d’Oscar (garder des enfants, des chiens ou des chats, aider quelqu’un à déménager, peinturer, rentrer une corde de bois, pelleter lors des vacances, s’occuper des plantes ou rendre d’autres services du genre).
  3. Si je n’ai rien trouvé de local et que je veux tout de même offrir quelque chose, je vais me tourner vers le virtuel (livre électronique, musique achetée sur le site d’Archambault ou d’un autre magasin virtuel).
  4. Encourager le milieu culturel en achetant des billets de spectacle, de théâtre ou de musée.

Pour les décorations :

  1. Créer des décorations compostables faites de mes mains ou faire le tour des greniers et des granges des gens qui m’entourent afin de trouver de vieux objets qui pourraient m’aider à faire une décoration magique (vieux skis de fond de bois, raquettes en peau de mon grand oncle, etc.).
  2. Ne pas acheter du neuf (me débrouiller avec ce que j’ai). Je possède déjà des décorations et des lumières inutilisées. L’idée est de ne pas les laisser dans le grenier à mon tour ou les jeter pour montrer à tous que j’ai fait un virage 100 % responsable.

bois_crepe_diptyque

Pour la nourriture :

  1. Je fais un effort toute l’année pour manger un maximum d’aliments locaux. Et cela ne change pas durant le temps des fêtes. Je prépare tout de A à Z, en tout temps (bouillon, céréales, gâteaux, vinaigrette, lunch, etc.). Je composte également les aliments que je peux.
  2. Les festins sont formidables, mais si le quart de la nourriture se retrouve à la poubelle à la fin de la réception, on perd pas mal l’idée d’être responsable. Faites-en moins si vous le pouvez ou assurez-vous que tout le monde apporte un plat vide de la maison pour rapporter les restes.

Calendrier de l’avent 2014

calendrier de l'avent 5

Voilà, c’est encore le tourbillon des fêtes qui commence. Pour bien commencer la saison, je me suis lancée à nouveau dans un projet de calendrier de l’avent pour mes nièces, question de poursuivre la tradition. Je n’en suis pas à ma première expérience, vous vous rappelez mon tout premier calendrier de l’avent ?

calendrier de l'avent 1

Cette fois je voulais faire quelque chose avec des matériaux que j’avais sous la main et comme le précédent calendrier, demeurer dans les couleurs classiques des fêtes.

calendrier de l'avent 2

Ciseaux, papiers de construction, colle, un cintre, de la corde, des étampes, des poinçons et des enveloppes (mon seul achat fait chez Micheals), et j’étais prête à commencer !

J’ai choisi 2 couleurs de sac afin de rendre le tout joyeux et attirant pour l’œil. Les sacs bruns sont décorés avec des étampes et des petites retailles de poinçons en étoiles qu’on peut trouver chez (Omer deSerre ou Micheals).

Je ne voulais pas surcharger l’ensemble, alors je me suis contentée de 3 figurines évoquant l’hiver et Noël et j’ai pris soin de les placer à différents niveaux.

Comme il y avait beaucoup de décorations sur les enveloppes, je ne voulais pas les encombrer de chiffres de 1 à 24. J’ai plutôt décidé d’imprimer un calendrier pour les 24 jours avant Noël, et l’apposer au-dessus de mon cintre (j’ai utilisé de la colle chaude), les filles pourront barrer les jours au fur et à mesure qu’elles choisiront un sac.

Un projet tout simple que les enfants vont adorer … surtout pour les petites friandises et autres trésors cachés dans les sacs.

Joyeuses Fêtes à vous tous !

Gwengard

calendrier de l'avent 2014

Voir le calendrier de l’avent 2013 en cliquant ici

Décorer pour la Saint-Valentin, pourquoi pas…

Décorer sa table pour la Saint-Valentin, pourquoi pas ….

cake2-web

J’ai osé, je me suis laissée tenter par cette fête que certains trouvent « quétaine » ou trop commerciale, la Saint-Valentin. Depuis qu’on est tout jeune, on nous dit que le 14 février c’est la journée pour célébrer ceux qu’on aime avec des cadeaux, beaucoup de chandelles, du chocolat et une séance de roulage de pelle en règle … Pour ma part, je me suis dit que c’était l’opportunité d’aborder un nouveau thème sur Nana Marmelade, « Les arts de la table ».

cadeau1-web

Avec mon amie Geneviève (@gwengard), on s’est donc amusées à décorer une table pour la Saint-Valentin. Quelques bricolages (DIY) sympathiques, les couverts et bien évidemment des chandelles et le tour est joué.

table1-web

***Pour les trucs et astuces de notre table voici quelques liens trouvés sur notre très cher Pinterest !

Raspberry-Ginger-Bellini

Boucle de papier pour cadeau

Fortune cookies

Gâteau au chocolat

lampion5-web

Bonne Saint-Valentin !

Nana et Gwengard

coupe napkins-web

lampion making-web

 

dentelle-web

main dentelle-web

hearts-web

 

heart in a glass-web

 

cadeau-web

cookie-web

table-web

table1-web

tableall-web

tablefortwo-web

 

cake4-web

part de gateau-web

Décor – Remplir les cloches à gâteau

Bon lundi à tous,
Pour ceux qui me connaissent, je suis une grande collectionneuse de choses inutiles, comme les cloches à gâteau et les linges à vaisselle, et ce, même si j’habite dans un petit 41/2. Alors, quoi faire avec ces fameuses cloches à gâteau, magnifiques et si délicates, qui ne rentrent pas dans mes armoires de ma cuisine ? 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je les remplis de cocottes ! C’est magnifique sur une tablette du salon, un buffet de cuisine ou comme centre de table. L’important, jouez avec les hauteurs de cloche et les grosseurs de cocottes. Par exemple, dans une petite cloche, mettez-y de grosses cocottes, dans la grande cloche, des moyennes et petites. Vous pouvez aussi varier les cloches. Certaines cloches ont des pieds en céramique et d’autres en verre.
Amusez-vous!   

Calendrier de l’avent par Gwengard

Les deux semaines avant Noël sont précieuses pour les préparatifs des fêtes. Pour ma part, je m’occupe de faire des biscuits, des chocolats et surtout mes propres décorations. Depuis plus d’un mois déjà je navigue pour m’inspirer des projets de Noël partout sur le web. Et voici que mon coup de coeur annuel m’est apparu sur Instagram ! Gwengard, une bonne amie à moi a réalisé ce projet qui est à mon avis magnifique et j’ai déjà fait ma commande pour l’an prochain ! Je lui ai donc demandé de m’expliquer sa démarche avec photo à l’appui.

Avant de commencer, j’aime toujours présenter l’historique des choses alors voici un article intéressant sur l’origine des calendriers de l’avent.

Les calendriers de l’avent ont été lancés en 1903 par un éditeur de livres illustrés médicaux bavarois

De mon côté, je vous présenterai dans l’article suivant celui-ci mes flocons de Noël, un projet de moins de 10 $ qui aura un effet boeuf dans vos maisons.

Calendrier de l’Avent par Gwengard découvert sur Instagram,

Je suis loin d’être une fan de Noël, mais mes nièces et mes filleuls me redonnent parfois le goût de cette fête ! Cette année j’ai décidé de leur faire un calendrier de l’avent … question d’attendre le père Noël dans la bonne humeur.

En premier lieu, mes inspirations. La première pour le concept. La seconde pour les couleurs.

Ensuite une visite chez Omer deSerre, Dollorama et le tout nouveau Micheals pour le matériel.

Sur le carton-mousse, j’ai collé les 24 enveloppes où j’avais au préalable fait des trous en forme de flocon. J’ai ensuite mis les cartons rouges sur lesquels j’ai écrit des petits mots.

Chacune des enveloppes contient une petite surprise (chocolats, étampes, collants, etc…) ou une proposition d’activité (décoration de biscuit, activité plein-air)

Un peu de déco pour compléter le tout et voilà le produit final !