Courge butternut biologique

Les courges sont abondantes en automne. Elles résistent au froid et se conservent tout au long de l’hiver. Résultat : vous en mangerez beaucoup si vous respectez les produits saisonniers.

J’hésite toujours à les utiliser puisque je les trouve, tout comme les patates douces, assez sucrées. J’ai donc tendance à les utiliser dans des plats épicés. Je trouve que ça réduit le niveau de sucre (ou peut-être que mes papilles se concentrent davantage sur le piquant). Dans tous les cas, ça marche!

Une de mes épices préférées est sans aucun doute la muscade et elle se marie à merveille avec la courge. Vous connaissez mon goût pour les aliments de grande qualité Je vous partage un extrait d’article sur la muscade, d’Ethné de Vienne, chasseuse d’épices, chez Épices de cru ;

Je suis peut-être une bonne avocate pour la muscade entière, et pour les autres épices par extension, finalement. Je crois fermement que nous pouvons tous profiter des bienfaits des épices entières, issues de commerce responsable, tant au niveau gastronomique qu’en terme de santé. Il ne reste qu’un seul effort à faire, celui de moudre ses épices, et alors seulement vient la juste récompense : un verre de rhum punch parfumé de muscade fraîchement râpée.

Notre mantra, puisque c’est celui que je partage avec la famille des Épices de cru®, en ce qui concerne les épices et leur utilisation, est le même depuis des années. Pour bénéficier des vertus des épices issues des meilleurs terroirs, celles-ci doivent être sélectionnées avec grand soin, achetées avec un souci d’équité et le plus grand respect envers celui qui les cueille ou les cultive. Elles doivent également être emballées convenablement, avec conscience écologique, et moulues à la toute dernière minute. Si, pour une raison ou une autre, vous achetez des épices moulues, assurez-vous de leur origine, de l’intégrité de ceux qui les ont préparées et surtout, de leur composition.

Ethné de Vienne
Épices de cru
www.épicesdecru.com

Avez-vous déjà cuisiné un soufflé?

C’est facile à faire et, si vous avez des enfants, c’est un délicieux repas à partager avec eux. Mon fils en raffole! Cependant, on ne peut pas préparer un soufflé à l’avance et il faut le manger dans les cinq minutes suivant sa sortie du four.

Quelques éléments peuvent néanmoins être préparés, mais tous les ingrédients doivent être à température ambiante lors de l’incorporation.

Dans ce cas-ci, vous pourrez préparer la purée de courge et la béchamel préalablement. Autrement dit, toutes les étapes avant l’incorporation des blancs d’œufs. Attention, je soutiens que les ingrédients doivent être à température ambiante.

Vous trouverez également ci-joint un lien menant à une recette de salade de fenouil, de pommes et de graines de citrouille pour accompagner ce soufflé. Cette semaine, nous avons reçu notre dernier panier biologique estival qui contenait deux beaux bulbes de fenouil. J’en ai donc profité pour vous concocter cette recette.

Petit aparté :

Merci aux maraîchers pour cette saison encore une fois délicieuse. Je me suis régalée. Je suis heureuse d’avoir cuisiné le fruit de votre dur labeur et d’y avoir mis tout mon amour et ma passion. Je le dis souvent, les maraîchers et les agriculteurs sont le pont entre la terre et notre table, et c’est important d’en être reconnaissant. J’ai bien hâte à l’année prochaine. D’ici là, je vous souhaite de bonnes vacances. Pour ma part, je m’engage à continuer à manger le plus de produits locaux possible grâce aux paniers d’hiver via Equiterre.


Soufflé à la courge et à l'estragon, bouchée

 

Soufflé à la courge et à l’estragon

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Portions : 4 personnes

 

Ingrédients :

½ tasse de chair de courge (butternut ou poivrée), rôtie au four et mise en purée

4 jaunes d’œufs

5 blancs d’œufs

2 cuillères à soupe de parmesan, râpé

1 tasse de fromage, râpé (au choix : emmenthal, gruyère, comté, etc.)*

1 tasse de lait

1 ½ cuillère à thé d’estragon, haché finement

Une pincée de muscade fraîche, râpée

Une petite pincée de flocons de moutarde séchée (facultatif)

3 cuillères à soupe de beurre

3 cuillères à soupe de farine

¼ de cuillère à thé de sel

Poivre moulu (au goût)

*J’ai choisi le fromage Alfred le fermier (fromage québécois biologique de la fromagerie la Station)

Soufflé à la courge et à l'estragon, entier

Préparation :

Placez la grille au bas du four. Préchauffez le four à 360 °F.

Beurrez un moule à soufflé de 8 tasses (2 litres). Saupoudrez (comme vous le feriez avec de la farine pour un gâteau) de fromage parmesan l’intérieur du ramequin.

Faites chauffer le lait à feu doux en y ajoutant l’estragon et la muscade. Laissez infuser quelques minutes (10 minutes).

Faites un roux en mélangeant à feu doux le beurre et la farine pendant 1 minute.

Ajoutez le lait et remuez sans cesse jusqu’à épaississement.

À l’aide d’une cuillère en bois, ajoutez le fromage en brassant énergiquement jusqu’à consistance homogène.

Retirez du feu.

Incorporez un à un les jaunes d’œufs à la béchamel, puis laissez tiédir le tout.

Ajoutez la chair de courge délicatement.

Salez et poivrez au goût. (le niveau de sel doit être assez élevé puisque qu’il sera dilué dans les blancs).

Montez les blancs en neige.

Incorporez une grosse cuillère de blancs d’œufs au mélange de béchamel, en pliant délicatement le mélange à l’aide d’une spatule.

Poursuivez l’incorporation en pliant délicatement, avec le reste des blancs d’œufs.

Versez le tout dans le moule. Attention de ne pas trop le remplir! Laisser un pouce du bord.

Faites cuire au four environ 35-40 minutes.

Le cœur du soufflé devrait être moelleux.

Servez le soufflé immédiatement puisqu’il pourrait s’affaisser rapidement.

Accompagnez le soufflé d’une salade telle que la salade de pommes, de fenouil et de graines de citrouille rôties. Ce sera délicieux!

 

Bon appétit!

Pour d’autres utilisations de la courge, essayer mes raviolis farcis à la courge, ricotta maison et sauge.

Leave a Reply