En cette journée glaciale, je vous offre une recette simple et réconfortante. J’aime beaucoup les potages, et pour les varier j’y ajoute une huile spéciale comme l’huile de noisette ou de basilic. Pour ajouter de la texture à vos potages, faites des croûtons maison avec vos restes de pain ou comme dans cette recette, ajoutez-y une gremolata. Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est simplement des herbes, de l’ail et du zeste de citron. Personnellement, j’aime y ajouter des noix.

Pour mes potages et mes soupes, j’utilise toujours un bouillon non salé fait maison. Si vous en avez sous la main tant mieux sinon utiliser celui que vous aimez de l’épicerie et ce sera bon.

J’ai choisi le topinambour puisque je le mange peu même s’il fait partie de la gamme des super aliments.

Toujours dans l’esprit de mieux comprendre les aliments qu’on mange. Je vous ai fait un petit résumé de ce qu’est le topinambour. Le topinambour est un légume racine que l’on gagnerait à mieux connaître. Il est croustillant, rafraîchissant et il n’est pas pâteux. Cru comme cuit, il renferme des glucides qui contribuent à une bonne santé intestinale. Le principal composé du topinambour vient des prébiotiques et est appelé inuline, ce composé est dans la famille des fibres alimentaires. On le retrouve aussi dans des aliments tels que la chicorée, l’ail, l’oignon, le blé et l’asperge. Le topinambour et la chicorée comportent la plus grande quantité d’inuline.Son principal bienfait est qu’il agit sur le système immunitaire et qu’il agit comme laxatif au besoin. Le défaut de ce super aliment est qu’il ne se digère pas dans l’intestin et va directement dans le colon, ce qui augmente les gaz. Donc attention de ne pas en manger en grande quantité.

Malheureusement on le trouve rarement à l’épicerie. Je l’ai acheté à la fruiterie Atwater (cliquez sur le lien pour voir l’adresse exacte). J’y vais souvent pour acheter des fruits et légumes hors saison et spécifiques.

 

Potage aux topinambours et gremolata aux noisettes


Ingrédients:

Le potage

un peu plus qu’un 1/2 chou-fleur de grosseur moyenne
4 topinambours
1 poireau
quelques feuilles de persil plat frais
4 tasses de bouillon de poulet non salé
1/8 de cuillère à thé de muscade
deux ou trois pincées de sel
poivre du moulin *ajouter seulement à la fin.

Gremolata aux noisettes

(environ 1/4 de tasses) quelques noisettes hachées grossièrement
une noix de beurre
le zeste d.un demi-citron
persil plat haché
Sel et poivre
quelques goûtes d’huile de noisette (pour la décoration finale)

 


Préparation:

Le potage

Faites suer dans une noix de beurre le poireau coupé en fines tranches et le topinambour tranché et pelé.

Ajoutez le bouillon et le chou-fleur en quartier et les feuilles de persil, le sel et la muscade. Couvez et faites frémir à feu moyen environ 20 minutes. Laissez refroidir puis passez au mélangeur jusqu’à ce que le potage soit complètement lisse. Remettez à feu très doux.

La gremolata

Faites revenir les noisettes dans le beurre pour 1 ou deux minutes à feu moyen. Faites attention de ne pas trop griller les noisettes, sans quoi cela donnera un goût rance. Laissez refroidir. Mélangez tous les ingrédients.

Servez votre potage en y ajoutant du poivre noir, une cuillère à soupe de gremolata et quelques gouttes d’huile de noisettes.

Bon appétit et bonne semaine glaciale !

Leave a Reply