Les beignes font partie de mon folklore familial. Il y a même une histoire célèbre sur moi et les beignes !

La rumeur familiale prétend que je me serais cassé une dent en mangeant un beigne de mon oncle Roland à l’âge de 9 ans ! Vous pouvez déjà en conclure que ce n’est qu’une coïncidence puisque je devais en avoir une qui branlait déjà, et je vous laisse en juger par vous même de la consistance des beignes de mon oncle.

Malgré tout, je continue à croire qu’il était de bons beignes.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de beigne qui inspire tout le contraire, soit: la légèreté, la richesse et un moelleux en bouche !

Je vous présente le spingi, un beignet italien, absolument délicieux.

Dans la famille de Daniel, le spingi a aussi une histoire, il était apprêté par le célèbre Frank du Campanelli. Vous pourrez lui demander la recette si vous le croisez 🙂

Un peu d’histoire pour le plaisir de savoir:

Un historien du 19e siècle, Michele Amari, a affirmé que les sfinci ou spingi ont d’abord été introduits en Sicile par les Arabes au 10e siècle.

D’autre part, l’historien culinaire, Pino Correnti, prétend qu’ils sont dérivés d’un type de bonbon que les anciens habitants païens de l’île font pour accueillir l’arrivée du solstice d’hiver.

Dans les deux cas, les sfinci ou spingi on fait partie de la cuisine sicilienne depuis des siècles.

Aujourd’hui, en Sicile, les spingi sont souvent faits au printemps avec de la ricotta fraîche. Ils sont dégustés lors de la fête de Saint-Joseph, le 19 mars.

 

 


 

Beignes à la ricotta, aux orange et aux épices

 

Passons maintenant à cette recette, qui est vraiment la plus facile recette de beigne que je connaisse !

Vous aurez  besoin d’une friteuse pour plus de sécurité, sinon une grande marmite et thermomètre avec une huile neutre comme l’ huile d’arachide fera l’affaire.

Pour faire vous même la ricotta fraîche; recette de ricotta, en moins de 5 minutes

12 à 15 beignes

Ingrédients:

Huile d’arachide, pour la friture

Mélange d’épices, diviser le mélange en deux parts:

1/4 c thé de cannelle moulue
Une pincée de muscade moulue
Une pincée de allspice (4 épices)
Une pincée de cardamome
Une demi-pincée de clou de girofle

Mélange pour les beignes:

1 tasse de farine tout usage
1 tasse de fromage ricotta
2 oeufs
1 1/2 cuillère à thé de sucre granulé
Le zeste d’une petite orange
Une pincée de sel
2 cuillères à thé de poudre à pâte la moitié du mélange d’épices

Pour l’enrobage:

1 tasse de sucre granulé mélangée à la moitié du mélange d’épices, pour enrober les spingi.

Préparation :

Chauffer l’huile de 350 à 365 degrés F.

Mélanger tous les ingrédients avec un batteur électrique jusqu’à ce que la consistance soit lisse. Faites des petites quenelles à l’aide de deux cuillères à soupe, puis laisser tomber dans l’huile chaude.

Ne faites que quelques beignes à la fois sinon vous risquez de faire baisser la température de votre huile.

Faites cuire les beignes environ 6 à 8 minutes, ou jusqu’à l’obtention d’un brun doré.

Retirer de l’huile à l’aide de pince, laisser égoutter très brièvement sur une plaque recouverte de papier absorbant, et rapidement enrober les beignes du mélange d’épices et de sucre.

Servir chaud ou à température ambiante.

 

 

Leave a Reply